Focus

Empreinte carbone de l'alimentation en France - Des travaux de recherche auxquels Solagro a participé

Solagro a participé au projet de recherche "CECAM" piloté par le Club Ingénierie
Prospective Energie et Environnement et dont les résultats viennent d'être publiés, dans une synthèse accessible ici.

CECAM a déterminé la consommation d'énergie et d'émissions de gaz à effet du régime moyen de la population française métropolitaine. En faisant dialoguer de manière systémique différentes sources statistiques et bases de données nationales et internationales, elle a reconstitué les flux (alimentaires, énergétiques, gaz à effet de serre) du champs à l'assiette.

Solagro a travaillé sur le volet "production agricole" et "transformation agroalimentaire" et la réalisation des bilans d'approvisionnement.

Au delà de la production de données inédites qui précisent l'impact "énergie et climat" de l'alimentation à toutes les étapes du champs à l'assiette, importations comprises, elle construit un outil prospectif qui permet de visualiser l'impact potentiel de changements en matière:

  • de consommation alimentaire en France
  • d'usage des sols et des pratiques agricoles
  • de commerce international
  • de distribution des biens alimentaires (utilisation accrue des achats à distance par exemple)
  • de réduction des pertes et gaspillage et de valorisation des déchets et sous-produits organiques (alimentation animale, valorisation matière, énergétique et
  • agronomique)
  • d'optimisation énergétique à chaque étape de la chaîne

Quelques données délivrées par cette étude dans son "périmètre" :

  • Les émissions de gaz à effet de serre issues de l'alimentation des ménages en France s'élèvent à 163 Mt d'eqCO2, soit 24 % de l'empreinte carbone des ménages évaluée par le SOeS (2012).
  • L'importation des fruits et légumes est un des principaux postes de transport de denrées alimentaires, juste après l'alimentation animale.
  • La consommation de viande et de lait mobilise plus de 80 % de la surface agricole
  • Le transport routier est à l'origine de l'essentiel des émissions du transport de produits alimentaires (83 %).
  • Les aliments produits en France représentent 23% du trafic mais 47% des émissions.
  • L'avion représente une très faible part de la demande de transport (0,5 %), mais son impact en terme d'émissions de CO2 est significatif (1,1 MtCO2, soit 5 %).
  • Chaque français parcourt en moyenne 1 360 km par an pour les achats alimentaires et la restauration hors domicile (soit 8,5 MtCO2).
  • Un repas hors domicile émettrait près de deux fois plus d'émissions qu'un repas au domicile.

Les Auteur.e.s
Carine BARBIER, CIRED - Christian COUTURIER, SOLAGRO- Prabodh POUROUCHOTTAMIN – EDF R&D, Jean-Michel CAYLA, EDF R&D - Marie SILVESTRE, FIRE - Ivan PHARABOD, PhiLabs.