Nos travaux et productions

Méthanisation collective: étude de faisabilité puis assistance à maîtrise d’ouvrage (injection de biométhane) pour la Cuma du Rozay (72)

Réalisation d'une étude de faisabilité complète, qui a été suivie d'une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage.

Contexte

Le projet de méthanisation porté par la CUMA de Rosay rassemble 5 exploitations en polyculture-élevage sur une surface agricole utile d'un peu plus de 1000 ha.

Objectifs

Les objectifs de la Cuma :
- Mieux valoriser les fumiers et lisiers en les enrichissant grâce à l’azote contenu dans les co-substrats mobilisés localement, consommer moins d'engrais chimiques ;
- Produire de l’énergie afin de donner plus d’autonomie énergétique aux exploitants agricoles et aux consommateurs de chaleur;
- Développer un projet de territoire qui recrée du lien entre l’agriculture, la collectivité et les industries locales.

Déroulement

- Identification des gisements mobilisables ;
- Etude des débouchés pour les produits de l’unité de méthanisation (énergie, digestats) ;
- Dimensionnement technico-économique de 3 scénarios ;
- Planning prévisionnel pour la phase opérationnelle ;
- Récapitulatif de l’actualité de la règlementation applicable au projet.

Un gisement max. de 30 000 tonnes de ressources organiques mobilisables a été identifié. Trois scénarios de mobilisation ont été envisagés et expertisés.
- Gisement agricole uniquement (17000 t)
- Gisement agricole + industriel optimisé (25000 t)
- Gisement agricole + totalité du gisement industriel (30000 t)

Résultats

Si le gisement "max" offre le meilleur potentiel méthanogène, il ne permet qu’une maîtrise de 50% de l’énergie produite.
De plus, le digestat risque d’avoir des teneurs en azote trop élevées.
Le scénario finalement retenu est donc le scénario « agricole + industriel optimisé » avec injection du biométhane dans le réseau de transport de gaz naturel. La parcelle retenue pour l’implantation du projet est traversée par ce réseau de gaz.
L’unité injectera 100 Nm3 de biométhane par heure et le taux de valorisation du biogaz s’élève à 86% - Production prévisionnelle : 8,2 GWh / an
Le projet évite l’émission de 2 900 teqCO2/an.
Il permet la création de 1 emploi en équivalent temps plein.
La viabilité du projet dépend de l’obtention de subventions à l’investissement, comme pour la majorité des projets de méthanisation
collectifs en France.

 

Pour : CUMA de Rosay
Date : 2012 - 2014
Partenaires : Association Aile
Domaine : Méthanisation (Méthanisation collective)
Métier : Ingénierie conseil

Télécharger au format PDF

Carte

Illustration

En savoir plus

Solagro accompagne également les porteurs de projet en assistance à maîtrise d'ouvrage en phase conception : assistance technique, actualisation de l'étude de faisabilité, et consultation des constructeurs.