Nos travaux et productions

Étude de faisabilité pour la mise en place d’une centrale de méthanisation à l’aéroport Paris Charles de Gaulle

La société Aéroports de Paris avait tout d’abord sollicité Solagro en 2010, pour une première étude d’opportunité concernant la méthanisation sur l’ensemble de son activité. Cette étude avait débouché sur plusieurs scénarios (tonnages, technologies, débouchés). En 2012, Solagro a de nouveau été mandaté pour étudier plus en détails deux scénarios appliqués à l’aéroport Paris Charles de Gaulle:

Contexte

La société Aéroports de Paris avait tout d’abord sollicité Solagro en 2010, pour une première étude d’opportunité concernant la méthanisation sur l’ensemble de son activité. Cette étude avait débouché sur plusieurs scénarios (tonnages, technologies, débouchés).
En 2012, Solagro a de nouveau été mandaté.

Objectifs

Étudier plus en détails deux scénarios appliqués à l’aéroport Paris Charles de Gaulle :
- un scénario de traitement de 15000 tonnes de matière par an, valorisées en cogénération avec alimentation du réseau d’eau chaude du site
- un scénario de traitement de 15000 tonnes de matière par an, avec injection du biométhane sur le réseau de gaz naturel.

Déroulement

L’étude de gisement a porté sur des biodéchets collectés dans un rayon de 30km: restauration, GMS, industries agro-alimentaires. Ce gisement nécessite le passage par une unité de déconditionnement des biodéchets.
Croisée à l’étude des débouchés énergétiques, l’étude de gisement a permis de préciser les scénarios envisagés ainsi que le site d’implantation possible, dans des conditions d’accès et de vigilance du voisinage particulièrement contraignantes du fait du contexte aéroportuaire.

Les deux scénarios ont ensuite fait l’objet d’un dimensionnement technico-économique détaillé, comprenant un bilan environnemental et incluant la problématique de la gestion du digestat (qui devrait être proposé aux agriculteurs céréaliers de la zone).

Résultats

Des hypothèses économiques restrictives, notamment concernant le montant des redevances de traitement des biodéchets, ont volontairement été retenues. Les investissements prévisionnels, les taux de retour sur investissement ainsi que les besoins de main d’oeuvre ont été chiffrés.
La présentation des résultats a permis de mettre en évidence les gains, notamment environnementaux, pour Aéroports de Paris.

 

Pour : Aéroport de Paris
Date : 2012
Domaines : Méthanisation (Méthanisation industrielle) / Gaz renouvelables (Injection de biométhane)
Métier : Ingénierie conseil

Télécharger au format PDF

Carte

Illustration

Exemple d'unité d'épuration/injection