Nos travaux et productions

Etude de faisabilité et AMO pour un projet de méthanisation territoriale sur le Pays de Romans

Solagro a été choisi pour mener à la fois une étude de faisabilité puis accompagner le porteur de projet, SAS Biosteppes, dans la maîtrise d'ouvrage d'un projet d'une unité de méthanisation.

Contexte

La démarche méthanisation BIOSTEPPES est née de la volonté partagée d'agriculteurs et d'une collectivité locale de valoriser par méthanisation les ressources organiques du territoire pour produire une énergie renouvelable locale à travers le biogaz produit et un fertilisant organique sous forme de digestat.
La société du projet BIOSTEPPES est créée en mai 2012. Elle compte deux actionnaires agriculteurs - Michel Rozand et Thibault Foulhoux - respectivement 62% et 5% des parts, et un co-investisseur : la SEML Romans Valence Energies Renouvelables (ROVALER).

Objectifs

L'objectif suivi par Michel Rozand, Thibault Foulhoux et la SEML ROVALER est de traduire concrètement la transition agroécologique et énergétique sur le terrain, à travers cette unité de méthanisation en projet.

L'installation accueillera 11 000 tonnes de substrats organiques, et produira 830 000 Nm3 CH4 pour alimenter un cogénérateur de 500 kWe.
La chaleur permettra de chauffer les bâtiments du lycée horticole voisin et de traiter le digestat pour optimiser la logistique transport et épandage de ce fertilisant.

L'unité de méthanisation sera implantée sur la commune de Romans-sur-Isère (26100) dans le département de la Drôme, au nord du lycée horticole Terre d'Horizon.

Déroulement

Solagro est partenaire depuis 2010 de ce projet de méthanisation, ayant conduit l'étude de préfiguration de la démarche initialement portée par la Communauté de Communes du Pays de Romans.
A l'issue de cette étude dont les conclusions ont été remises en juin 2011, Solagro a été retenu pour mener l'avant-projet technique du projet méthanisation.
En juin 2014, la société Biosteppes a à nouveau choisi de confier à Solagro la consultation des entreprises pour retenir le procédé méthanisation.
En décembre 2014, la société Naskeo a été retenue comme ensemblier.

Le projet, dont le dossier de demande d'autorisation est en cours d'instruction, représente un budget total de 3 310 k€ pour une puissance électrique installée de 500 kWe.

 

Pour : SAS Biosteppes
Date : 2010 - 2016
Domaine : Méthanisation
Métier : Ingénierie conseil

Télécharger au format PDF

Carte

Illustration