Focus

Solagro roule au biogaz !

Depuis 2020, Solagro a fait le choix de rouler dans un véhicule au gaz (GNV) ! Pourquoi du gaz plutôt que de l'électrique ? Le véhicule au gaz est actuellement le véhicule qui présente le meilleur bilan GES sur l'ensemble de son cycle de vie. Pour  ses  déplacements, quand cela est possible, l'équipe de Solagro privilégiera les bornes proposant du bioGNV pour réduire encore davantage son impact. Cela rejoint aussi les projets menés par Solagro : depuis plus de 20 ans, Solagro accompagne le développement du gaz renouvelable et sa valorisation innovante.  

 

Solagro et les véhicules au gaz, une longue histoire

Le GNV s'est développé dans le Sud-Ouest avec la découverte du gaz de Lacq en 1957. Tout un réseau de stations-services s'est construit pour distribuer du gaz naturel au 50 000 véhicules roulant au GNV à Toulouse. Alors que Solagro travaillait déjà sur la méthanisation et défendait les véhicules roulant au biogaz, les voitures au gaz sont tombés en désuétude et la dernière station à gaz de Toulouse a fermé en 1986.

 

En 1991, Solagro participait au Rallye « EcoGas Tour » dédié aux voitures et aux camions roulant au gaz. L'objectif : montrer que l'on pouvait rouler au gaz, et même traverser l'Europe ! Deux adhérents de Solagro ont rallié Kiev en partant de Rome en Renault 19 convertie en véhicule au gaz pour l'occasion.  Dans leur périple, nos deux adhérents avaient pu faire le plein sur une station d'épuration avec du biogaz à Banská Bystrica (Slovaquie), à l'époque la Slovaquie avait une demie douzaine de stations bioGNV sur des stations d'épuration.

 

En 1991, il restait une seule station GNV en France à Saint-Girons.  

Aujourd'hui, le GNV se développe à nouveau avec des véhicules divers roulant au gaz (voitures, camions, bus, …) et presque 300 stations sur le territoire métropolitain.


 

Connaître nos travaux sur le biogaz