Nos travaux et productions

Estimation des gisements potentiels de substrats utilisables en méthanisation en France

Afin de guider la fixation des objectifs nationaux et régionaux de développement de la filière méthanisation à l’horizon 2030, l’ADEME a souhaité réaliser une estimation des gisements de substrats utilisables en méthanisation, en France. Le groupement Solagro - Inddigo a été sélectionné pour réaliser cette étude.

Contexte

Afin de guider la fixation des objectifs nationaux et régionaux de développement de la filière méthanisation à l’horizon 2030, l’ADEME a souhaité réaliser une estimation des gisements de substrats utilisables en méthanisation, en France. Le groupement Solagro - Inddigo a été sélectionné pour réaliser cette étude.

Objectifs

Au cours de cette étude, Solagro s’est donné pour principal objectif de poser une méthodologie commune à l’ensemble des substrats et dont les hypothèses pourraient évoluer au rythme des exercices de prospective.

Déroulement

Pour cela, la démarche s’est déroulée en trois phases:
élaboration d’une nomenclature des ressources méthanisables,
définition d’une méthodologie d’évaluation des gisements (distinction des gisements brut produit, brut disponible et net disponible, identification des sources statistiques, bibliographie),
réalisation de l’étude de gisement.

Les ressources prises en compte ont été :
Les ressources agricoles : effluents d’élevage, résidus de cultures, cultures intermédiaires à vocation énergétique ;
Les ressources d’industries agro-alimentaires (IAA) par secteurs d’activités ;
Les ressources de l’assainissement ;
Les déchets verts ;
Les biodéchets des ménages ;
Les biodéchets de la restauration, des petits commerces, de la distribution, des marchés.

Résultats

Au final, Solagro a proposé des résultats nationaux, mais également des résultats départementaux qui pourront être intégrés à des documents d’objectifs régionaux.
Le gisement global mobilisable à 2030 pour la méthanisation a ainsi été évalué à 130 millions de tonnes de Matière Brute soit 56 TWh d’énergie primaire en production de biogaz. Il est composé à 90% de matières agricoles. Ce gisement représente 30 % du gisement net disponible, le potentiel de production de biogaz à partir des ressources considérées dans cette étude s’élève à 185 TWh.

 

Pour : ADEME
Date : 2012 - 2013
Domaine : Méthanisation (Méthanisation à la ferme, Méthanisation collective, Méthanisation industrielle, Schémas territoriaux, Stations d’épuration)
Métiers : Ingénierie conseil / Recherche prospective

Télécharger au format PDF

Carte

Illustration

En savoir plus

L'étude complète est téléchargeable sur le site de l'ademe